3 astuces pour dépolluer l'air intérieur

3 astuces pour dépolluer l’air intérieur

(Mis à jour le: 5 mars 2019)
3 astuces pour dépolluer l’air intérieur
3.3 (65%) 4 vote[s]

On se dit toujours que l’air à la maison est beaucoup plus sain que l’air que nous respirons dans la rue et on a toujours eu tort de penser cela. En effet, même si vous gardez vos volets clos pour que la pollution extérieure n’entre pas chez vous, même si vous faites un grand ménage tous les jours et même si vous balancez beaucoup de produits désodorisants chez vous, l’air n’y est pas sain donc il faut adopter les bons gestes pour respirer de l’air pur à la maison.

Il faut savoir que les isolants, les déodorants, les produits d’entretien, … balancent des composés organiques volatils chez vous au quotidien et au fil du temps, ils deviennent malsains. Pour éviter leur accumulation, voici ce que vous devez faire :

Aérer, aérer et aérer

Maison

Aérer la maison tous les jours est fortement recommandé pour renouveler l’air ambiant. Il est alors conseillé d’ouvrir les fenêtres tous les jours, de dépoussiérer et de bien nettoyer les grilles d’aération, de ne jamais faire sécher les linges à l’intérieur, d’aérer la salle de bain après chaque douche pour éviter l’humidité et les moisissures et d’entretenir votre VMC tous les 3 ans si vous en avez une. Aussi, chaque fois que vous cuisinez, faites le ménage ou bricolez, ouvrez grand vos volets pour que l’air intérieur soit immédiatement renouvelé.

Passez au nettoyage humide

Lorsque vous faites le ménage et que vous chiffonnez les meubles, mieux vaut utiliser un chiffon humide et un nettoyage humide au balai pour que les poussières ne s’envolent pas dans l’air.

Lire aussi:

Réduire l’utilisation des parfums d’ambiance

Même si vous aimez que l’air ambiant sente bon, il n’est pas frais et sain pour autant. Pire même : il peut être porteur de substances cancérigènes. En effet, on soupçonne de plus en plus que les parfums d’ambiance, les encens et les bougies parfumées libèrent ces produits donc mieux vaut limiter leur usage.

Pensez aux plantes dépolluantes

Aérer la maison

Les plantes dépolluantes ont la capacité d’absorber les polluants pour les transformer en produits organiques nutritifs. Elles projettent également de l’oxygène donc assainissent l’air ambiant au quotidien. Il est donc conseillé d’en placer quelques-unes chez vous, mais quelles sont les meilleures ?

On cite d’abord le ficus. Il absorbe le formaldéhyde notamment ses feuilles et dépollue donc notre air intérieur. Soulignons que le formaldéhyde se trouve dans la fumée secondaire, dans les tissus, dans les meubles, dans les produits ménagers, … Notre intérieur en contient donc en quantité d’où l’importance du ficus.

Ensuite, il y a l’azalée qui capture les petites particules d’ammoniac. Il est surtout idéal de l’installer dans la cuisine ou dans la salle de bain à l’abri de la lumière directe du jour.

Enfin, il y a le lierre que l’on surnomme la plante des fumeurs. En effet, elle a le don de capter le benzène que l’on retrouve en grande quantité dans la fumée secondaire.

Outre ces trois plantes, on rencontre encore de nombreuses plantes dépolluantes donc à vous de voir celle qui vous convient.

Important : toutes les plantes ne sont pas dépolluantes donc vérifiez bien leur espèce.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *