De quoi se compose un vélo électrique ?

De quoi se compose un vélo électrique ?

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 4 octobre 2018)

Aux pièces du vélo traditionnel ont été ajoutées des pièces spécifiques pour obtenir un vélo à assistance électrique. Quelles sont ses pièces principales ?

Les roues

Le choix des roues d’un vélo électrique est très important pour conduire confortablement. Certes, il faudra tenir compte du rendement et des principes de tenue de route, mais avant tout, il faut que leur taille corresponde à son usage et à votre morphologie.

Les freins

Pièce garante de la sécurité du cycliste, il faut que les freins soient adaptés à la vitesse moyenne de votre deux-roues. Il faudra également tenir compte du type de circuits sur lesquels vous allez rouler et sur l’usage futur du vélo. Ainsi, un vélo de ville devra avoir de bons freins puisqu’il aura à freiner régulièrement.

Il existe différents types de freins pour les vélos électriques à savoir les freins à disques, les freins à patins hydrauliques et les freins à patins mécaniques. Les premiers sont les plus recommandés si vous devez rouler sous un climat humide puisqu’ils restent performants même si vous devez freiner sous la pluie ou sur un circuit boueux.

Le cadre

C’est la pièce maîtresse de votre vélo électrique. Quelle que soit sa forme et sa taille, cet élément se doit d’être robuste pour supporter le poids du cycliste et d’autres charges.

De quoi se compose un vélo électrique ?

Le moteur électrique

Le moteur est une des pièces qui différencient le vélo électrique de son homologue classique. Tous les Vae existants n’ont pas le même moteur d’où la nécessité de bien choisir avant d’acheter. Divers critères devront, pour cela être pris en compte à savoir son emplacement, l’utilisation du vélo, les trajets à parcourir, … N’hésitez pas à essayer diverses selles pour vivre le ressenti proposé par tel ou tel modèle.

Lire aussi – Les enjeux du transport d’œuvre d’art

La batterie

Les batteries aujourd’hui proposées sont en lithium-Ion. La batterie est celle qui vous fournit l’assistance et qui définira l’autonomie du deux-roues.

La transmission

La transmission définit la vitesse de votre vélo électrique. Si vous projetez de l’utiliser pour du sport, pensez à un modèle doté d’une transmission par dérailleur tandis que pour une utilisation exclusivement urbaine, une transmission intégrée au moyeu fera l’affaire. Cela n’est toutefois pas une règle stricte, puisque vous devez également tenir compte d’autres facteurs comme vos habitudes de pédalage.

La fourche

Pour choisir la fourche, il faut éviter de vous référer à votre ancienne bicyclette. En effet, quand on parle du VAE, le mieux serait de choisir un modèle pourvu d’une fourche rigide laquelle est plus confortable qu’une fourche suspendue.

Les accessoires supplémentaires

En ce qui concerne les accessoires supplémentaires que vous pouvez rajouter à votre vélo électrique, cela dépend majoritairement de vos besoins. Un support GPS est par exemple nécessaire si vous avez l’habitude de rouler en terrain inconnu tandis qu’un support pour smartphone est utile pour accéder aux applications relatives au Vae. Et si vous devez rouler dans une circulation dense, un klaxon est fortement recommandé pour signaler votre présence aux autres usagers de la route ainsi qu’un rétroviseur pour avoir une vision globale de votre environnement.

Un vélo en fonction de son utilisation

Avant de choisir son vélo à assistance électrique, il est important de se référer à son utilisation future. Comptez-vous l’utiliser pour des trajets exclusivement urbain ou plutôt sur des sentiers montagneux ? Projetez-vous de l’utiliser sur des pistes de randonnées ? Votre choix devra se faire en fonction de cela puisqu’un Vae destiné à parcourir de longues distances devra être équipé d’une batterie à capacité plus élevé. De même, les composantes mécaniques et électroniques varient d’un VTT électrique à un vélo électrique de randonnée. Il en va de même pour le moteur que l’on retrouve au niveau du pédalier chez les modèles sportifs, un emplacement qui peut rendre la conduite désagréable si on le conduit seulement en ville. Si vous comptez rouler seulement sur de courtes distances, investir dans un modèle pourvu d’un moteur ultra perfectionné ne sera pas nécessaire.

En savoir plus – Vélo électrique : le véhicule adéquat pour aller travailler

 

 

 

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *