Le café au Salvador : un café unique à découvrir

Le café au Salvador : un café unique à découvrir 

Rating: 4.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Last Updated On: 13 novembre 2018)

El Salvador ou la république du Salvador, est le plus petit pays d’Amérique centrale, bordé par  le Honduras au Sud-Ouest du et le Guatemala au Sud-Est. C’est un pays au climat exclusivement tropical, qui ne donne que sur l’océan Pacifique.

Encore peu connu du tourisme mondial, ce petit pays  possède de merveilleux paysages avec des plages paradisiaques, des îles sauvages magnifiquement conservées et une grande chaine de montagnes et de volcans. Ce charmant pays est accueillant et très chaleureux.

El Salvador se distingue par ses grandes plantations de café qui couvre les 2/3 du territoire Salvadorien. D’ailleurs, il en est le 13ème producteur mondial. La production de café au pays des volcans désigne 1,2 % de la production mondiale de café. Avec plus de 45 000 tonnes de café produites par an, la République du Salvador est réputée pour son « bon » café.

En effet, la renommée du Salvador en matière de café est due à ses arômes subtils et ses goûts de haute qualité.

Nous vous emmenons au Salvador pour faire la lumière sur ses cafés uniques et distingués aux arômes diversifiés et exquis. Café de spécialité, café chocolaté, café doux, café fruité, il y en a pour tous les goûts !

L’histoire du café à El Salvador :

Le café au Salvador

L’histoire du café du Salvador a débuté au milieu du 18ème siècle, plus précisément en 1740.

Les premières implantations de café ont alors vu le jour à l’Ouest du pays ; elles étaient destinées à une consommation purement personnelle.  100 ans après, en 1855 la production du café salvadorien s’est développée et les premières exportations en direction des pays européens ont débuté avec 693 sacs destinés à l’Europe.

Dans les années vingt, le Salvador est devenu le septième producteur mondial de café. Et vingt ans plus tard, les exportations de café représentaient presque la quasi-totalité des exportations du pays, (soit environ 90 % des exportations).

Entre 1950 et 1970 ; la situation économique du Salvador a commencé à se stabiliser, cela a eu un très bon impact sur l’industrie et la production de café au pays. Des techniques plus élaborées (création de centre de recherche, transformation du café par voie humide…) ont été mises à jour permettant de créer de nouvelles variétés de café comme le « botanique Bourbon »

Aujourd’hui, l’Allemagne est le premier l’importateur du café du Salvador, les Etats-Unis en sont le second.

Découvrez aussi Salvador de Bahia

La production du café au Salvador :

Les caractéristiques géographiques du Salvador font du pays un endroit favorable et propice à la culture du café.

Les régions de culture du café salvadorien :

Le Salvador se compose essentiellement de sols volcaniques argileux riches en minéraux et de montagnes en hautes altitudes. Son climat est humide et tropical. Toutes ces données font que le café du Salvador soit très raffiné.

Sept principales régions différentes produisent le café au Salvador:

  • La chaîne de montagnes « Apaneca-Ilamatepec »
  • La chaîne de montagnes « Tecapa-Chinchontepec »
  • La chaîne de montagnes « Nahuaterique »
  • La chaîne de montagnes Cacahuatique
  • La ceinture centrale
  • Les terres du Volcan « Chincontepec »
  • La région de l’« Alotepeque-Metapan »

La culture du café au Salvador :

café Salvador

Les cerises de café sont récoltées manuellement et de manière sélective. C’est la méthode de récolte de prédilection au Salvador. Seules les cerises mûres sont ramassées par les cueilleurs qui passent et repassent plusieurs fois sur chaque caféier. Cette façon de procéder garantie au café obtenu des arômes très raffinés.

En général, les processus de préparation des cafés, au Salvador, sont délicats et très soignés.

Les caféiers doivent être à l’abri du grand soleil du vent. Les plants de café sont ainsi, protégés par des arbres d’ombrages ou de grandes barrières aux vents.

Pour une bonne maturation de ses cerises, un caféier a besoin d’un sol volcanique, argileux et humide. La culture du café doit se faire sous ombrage.

En savoir plus sur le Café au Brésil

La Récolte du café à El Salvador :

La cueillette à la main sélective des cerises débute en octobre et prend fin en mars. Elle prend plus de temps qu’une récolte mécanique, mais elle est beaucoup plus qualitative que l’« égrappage » (cueillette mécanique).

La plupart des cueillettes s’effectuent entre novembre et janvier. La récolte de café au Salvador commence par les régions basses et se poursuit ensuite dans les régions hautes du pays.

À El Salvador, le café est traité par voie humide : dès que les cerises de café obtiennent une couleur rouge vive, elles sont cueillies et envoyées le jour même pour être soigneusement traitées.

En quelques chiffres :

  • le Salvador effectue une production annuelle moyenne d’environ 95 000 tonnes de café soit plus de 1,4 millions de sacs de café.
  • Il occupe la 8ème place en Amérique et la 13ème place mondiale en termes de production de café.
  • 15 % de la production totale est destiné à une consommation locale.
  • La production du café se divise ainsi : 80 % d’Arabicas, 15% de Pacas et 5% de Pacamara.
  • Son café a une teneur moyenne de 1,32% en caféine.

Le goût du café du Salvador :

Le café Salvadorien est très raffiné et subtil. C’est un café gourmand très diversifié.

Tantôt il est suave et délicat avec de belles notes de noisette et de caramel, tantôt il est intense et fruité évoquant les arômes des fruits exotiques.

Sa longueur en bouche est légèrement acide, épicée ou fruitée. Sa texture est assez crémeuse.

C’est un café bien équilibré au goût typique et au caractère tendre et léger qui saura plaire au plus grand nombre.

L’Arabica exclusif du pays se distingue par ses tendres arômes finement acides et assez légers.

Le Pacamara (sorte de croisement  entre le Pacas et le Maragogype) est une variété extraordinaire. Ce café est doté de magnifiques et douces saveurs, singulières et uniques. Santa Ana, située près des frontières du Guatemala, est la meilleure région pour la production des graines de Pacamara.

La marque de café la plus célèbre au Salvador est Pipil signifiant « café » dans la langue indigène du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *