Optez pour une cheminée ou un poêle pour décorer votre chez-soi

Optez pour une cheminée ou un poêle pour décorer votre chez-soi

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Mis à jour le: 25 décembre 2018)

Conçu avec de nouveaux designs afin de donner beaucoup plus de magie à notre intérieur, les poêles et cheminées se déclinent aujourd’hui sous divers modèles tous de plus en plus spectaculaires et pratiques. Afin de faciliter votre choix, voici les réponses à vos questions les plus pertinentes.

Pour lequel de ces poêles opter : à granulés ou à bûches ?

Quels sont leurs caractéristiques ?

cheminée

A granulés ou à bûches, tous deux procurent chaleur et bien-être mais la différence entre les deux modèles se trouve dans leur prix et la qualité du feu qu’ils procurent. Avec une poêle à bûche, le prix est moins élevé par rapport à un modèle à granulés. La différence revient à 30% plus cher en ce qui concerne les granulés, encore appelés pellets. Toutefois, pour des pellets vendus en vrac, la différence peut se réduire à 25%. Mais les granulés offrent une plus grande chaleur par rapport à la bûche. En ce qui concerne la bûche, le problème ne se trouve pas dans le prix mais l’approvisionnement car si on se trouve loin d’une source, le prix peut être élevé.

Comment s’occuper du feu si on n’est pas habitué ?

Si on n’a pas spécialement d’expérience pour s’occuper d’un poêle, il y a aujourd’hui l’option de se faire livrer les bûches chez soi. Des entreprises spécialisées en la matière vous livrent tous les jours la charge que vous désirez avec les dimensions de bûche correspondant à votre appareil. Veillez, cependant à calculer le montant de la livraison et du matériel notamment si le poêle est utilisé en permanence. Si c’est le cas, préférez les poêles modernes qui ont une autonomie de 5 à 12 heures. Contrairement à cela, les poêles à granulés sont dotés d’une plus grande durabilité, 24h en moyenne. Ils sont aussi plus pratiques puisque se commandent à distance pour pouvoir s’allumer tout seul et donc, ne nécessitent aucune expérience particulière.

Lequel choisir sur le point de vue esthétique ?

Que ce soit un poêle à granulés ou à bûches, la chaleur sera toujours au rendez-vous mais l’image qu’ils renvoient ne seront pas les mêmes. Sur un poêle à pellets, le spectacle peut être moins naturel et donc plus artificiel. Certains de ses modèles sont aussi dotés d’une option sonore en tous genres qui peut gâcher le spectacle d’une nuit calme et paisible devant une cheminée. Le poêle à bûche, au contraire offre un spectacle beaucoup plus personnel avec juste le crépitement du bois qui vous berce tout au long de la nuit.

Côté budget d’entretien, lequel choisir ?

une cheminée pour décorer

Sur le point de vue entretien, le poêle à pellets revient beaucoup plus cher que celui à bûche. Le modèle à bois nécessite deux ramonages par an, le nettoyage du bac d’une façon régulière et le contrôle des joints d’étanchéité pour éviter leur usure, mais il est vendu beaucoup moins cher sur le marché, 1 000 à 5 000 euros alors que le poêle à granulés, étant déjà soumis à un prix très élevé (3 000 à 16 000 euros), demande un entretien beaucoup plus approfondi et plus professionnel. Tout ceci, le rendant plus cher en rendement.

Poêle ou cheminée, comment l’utiliser correctement ?

Adaptez vos exigences à ses capacités

A la fois pour garantir sa durabilité et sa rentabilité, faites attention à ne pas sur-utiliser votre appareil, éviter les surchauffes en adaptant sa puissance aux dimensions de votre maison. Vous économiserez, du coup sur le prix des bûches ou des granulés.

Renseignez-vous avant de choisir

Plusieurs critères sont nécessaires pour vous aider à faire le bon choix sur l’appareil à utiliser. Pour cela, faites appel à un professionnel qui vous guidera sur celui qui correspond à votre intérieur. En général, les modèles de label Flamme verte 4 étoiles et 5 étoiles sont les plus performants. Observez aussi le critère de la puissance de l’appareil, s’il correspond à l’isolation de votre maison ou pas.

Faites en sorte d’isoler correctement la maison

Il faut savoir que les puissances de chauffage demandées par votre maison sont fonction de son degré d’isolation. Effectivement, les constructions les plus modernes, de types BBC et RT, ne nécessitent qu’un degré minimum de chauffage, environ 4W/m2 et donc une puissance de chauffage de 5kW. Dans le cas des maisons qui datent de 1970 à 2000, les besoins en chauffage vont de 100 à 250W/m2. Avant d’acheter votre poêle ou cheminée, vérifiez d’abord les caractéristiques de votre maison, essayez ensuite d’isoler le mieux possible le toit, les murs et le sous-sol de manière à réduire vos besoins en chauffage. N’oubliez pas de placer votre appareil de préférence au centre d’un grand espace pour favoriser la diffusion de la chaleur.

Optez pour les modèles Flamme verte

cheminée choisir

Le label Flamme verte signifie que l’appareil est performant et pratique. Dans ce label, les appareils sont classés par nombre d’étoiles, plus il y en a, plus l’appareil est efficace. Pour arriver à cinq étoiles, il doit représenter une importante capacité dans l’amélioration de la qualité de l’air grâce à la réduction des émissions fines. Les deux autres critères qui ajustent le classement sont le rendement énergétique et le rejet de monoxyde de carbone dans l’atmosphère.

Découvrez la modernité dans la cheminée

Depuis 2013, les nouveaux modèles de cheminée sont dotés d’une porte vitrée close pour protéger de la fumée et de son odeur, une technologie pensée pour réduire la pollution de l’atmosphère. En version classique ou contemporaine, les portes vitrées seront exigées d’ici l’année 2015, les foyers ouverts seront interdits dans la capitale et en Ile-de-France. Parmi les modèles les plus modernes, l’insert est apprécié pour son encastrement dans la cheminée d’origine. Son rendement est de 70% et il est doté d’une facilité d’entretien. Le foyer fermé est tout aussi performant avec une fonction à vitre ouverte ou fermée.

Choisissez une cheminée à gaz

Le gaz est devenu très répandu dans les pays où les ressources en bois sont rares. Ces modèles s’adaptent aisément aux maisons qui sont dotées de ventilation mécanique ou de hotte de cuisine puisqu’ils ne nécessitent pas de prise d’air intérieur. Ils sont pratiques, car fonctionnent au gaz de ville et présentent des options de réglage modernes comme la programmation de sa puissance. Ils doivent être entretenus seulement une fois par an.

Tout bois n’est pas bon à brûler

Pour reconnaitre le bon bois qui vous assurera rentabilité et chaleur, faites attention à son essence, son diamètre et son taux d’humidité. Les bois tendres comme l’épicéa, le sapin ou encore le pin peuvent vous aider à démarrer un feu, après quoi, ne les utilisez pas trop longtemps, car ils ont tendance à encrasser votre cheminée. Les bois comme le chêne ou le hêtre demandent plus de temps en combustion.

Mesurez la qualité du bois depuis son séchage

Un bois de qualité pour la cheminée se mesure à son degré d’humidité. Le bois sec produit plus de chaleur par rapport à un bois qui vient d’être coupé. C’est pour cela que les industriels utilisent souvent le séchage artificiel pour sécher le bois plus rapidement, mais vous pouvez aussi faire sécher votre bois vous-même, ce qui reviendrait moins cher. Afin de rendre le bois plus sec, il est aussi possible de le fendre car sa couche superficielle garde toute l’humidité à l’intérieur.

Quel type de bûche ?

Aujourd’hui, il existe deux sortes de bois : le bois normal et le bois compressé. La bûche normale est efficace si elle est stockée à l’air libre et à l’abri de l’humidité. Deux à trois bûches suffiront pour une heure de chauffage. Le bois compressé est plus durable qu’un bois normal. Il contient de la sciure compactée et ne nécessite qu’un petit espace de stockage. Optez aussi pour des bûches de dimensions adaptées à celles de votre cheminée. Du bois coupé court apporte aujourd’hui plus de chaleur qu’une bûche plus longue. En guise de référence, pour une puissance de 9kW, les bûches correspondantes sont celles de 50cm de long.

Gardez la qualité française dans votre combustible

Plusieurs entreprises françaises produisent aujourd’hui du bois de bonne qualité pour vous apporter la chaleur que vous recherchez. Pour les poêles à bûches, choisissez par exemple le NF bicombustibles solides ou France Bois Bûche et en poêle à granulés, pensez à NF bicombustibles solides, DINplus ou ENplus.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *