pourquoi-et-comment-devient-on-plombier

Pourquoi et comment devient-on plombier ?

Le saviez-vous ? Le terme « plomberie » vient du latin « plumbum » qui peut être traduit par la gestion de l’eau, dont son évacuation, son assainissement et son acheminement. Au fil du temps et à travers de nombreuses civilisations, la plomberie a connu des améliorations pour qu’elle puisse s’intégrer également à l’agriculture.

Pourquoi plombier et pas un autre métier ?

Même si vous êtes bon bricoleur, ceci peut ne pas suffire pour vous convaincre à devenir plombier. Voici quelques bonnes raisons qui devraient vous pousser à vous investir plus dans ce métier. Sachez que le domaine de la plomberie paraît tout de même être une activité lucrative. Ces professionnels qui se sont lancés dans l’activité à leur propre compte perçoivent un bon niveau de rémunération. Sachez aussi qu’on aura toujours besoin de plombier, donc, il n’y a aucune chance que vous soyez au chômage et ce, peu importe la conjoncture.

Si vous suivez une formation pour devenir plombier, sachez que cette compétence vous la garderez à vie et vous en aurez toujours besoin. C’est aussi un métier plein de rebondissement. Si vous faites partie des personnes qui ne veulent pas tomber dans une profession ennuyante, « plombier » peu vous convenir : votre quotidien sera toujours rythmée et excitant. Au fil du temps et avec l’expérience, vous allez aussi pouvoir élargir votre savoir-faire et vos compétences.

Il ne faut pas non plus oublier que même si vous vous retrouvez toujours avec les tuyauteries, « plombier » est aussi un métier social. Vous serez amené à rencontrer de nouvelles personnes tous les jours.

Découvrir – Tout savoir sur l’installation d’une douche extérieure

Que fait exactement le plombier ?

C’est à ce professionnel qu’on fait appel lorsqu’on a des problèmes de bouchons ou de fuites. Sachez que le travail du plombier ne se limite pas aux dégâts des eaux domestiques. Les sinistres les plus courants sur lesquels il intervention sont les douches, les sanitaires ou les éviers bouchés. Il peut travailler chez un particulier pour une petite intervention, mais il peut également aller sur un chantier pour s’occuper de tout ce qui est plomberie et sanitaire.

pourquoi-et-comment-devient-on-plombier

Dans le cadre d’un projet de construction ou de rénovation, le plombier s’occupe de l’installation des canalisations et des tuyauteries pour l’eau, mais aussi pour le gaz. Il peut aussi se charger de l’aménagement de la salle de bain, de l’installation d’une piscine, d’une fontaine ou des équipements collectifs ou industriels. Vous pouvez remarquer que certains d’entre eux portent le titre de « plombier-chauffagiste », car il peut aussi réaliser l’installation du chauffage central. Par ce titre, son champ d’intervention s’élargit sur les conduites de cheminées et du chauffe-eau, des filtres du brûleur, de la pompe à chaleur et des ventilations mécaniques contrôlées.

Lire aussi – Les petits travaux de plomberie de la maison

Comment le plombier travaille-t-il ?

Lorsque vous appelez un plombier pour une intervention d’urgence comme un débouchage de sanitaire, il va analyser la situation pour mieux comprendre l’origine du bouchon. Il procèdera par la suite au débouchage et vous proposera une solution pérenne pour que le bouchon ne revienne plus. Pour ces interventions d’urgence, ce sera plus rapide et il va régler rapidement votre problème.

Pour une installation, ce sera plus différent et le délai d’exécution peut s’étaler sur plusieurs jours en fonction des travaux. Pour la mise en place d’un équipement sanitaire ou d’un système de chauffage par exemple, il va d’abord préparer et assembler tous les éléments nécessaires. Ce sera par la suite qu’il procèdera à la fixation et au raccordement. Selon les situations, le plombier pourra aussi faire quelques réparations et adaptations pour que le système réponde aux exigences du client. Pour ce type d’intervention, il devra suivre les instructions données par l’architecte. En effet, ce sera avec ce dernier qu’il pourra déterminer la disposition des tuyauteries dans les planchers ou les cloisons.

Sur un grand chantier, le plombier intervient en fin de liste avec les électriciens, les plâtriers et les peintres. Il peut également travailler en équipe et dans ce cas, il peut avoir un chef d’équipe. Après ces installations, il pourra aussi revenir pour des travaux d’entretien, de rénovation ou de dépannage.

Dossier – Comment régler la pression de l’eau de votre robinet ?

Comment devient-on plombier ?

De par ses missions et interventions du plombier, vous avez compris qu’il s’agit tout de même d’un métier technique. Vous ne pourrez donc pas vous lancer dans le domaine sans les compétences techniques nécessaires. Pour les avoir, il faudra suivre une formation spéciale pour avoir un CAP installateur sanitaire ou un CAP installateur thermique. Il s’agit là de deux formations distinctes, mais à la fin des deux années de formation, vous pourrez espérer intervenir pour les dépannages des dégâts d’eau. Si vous comptez travailler pour votre propre compte ou intégrer une grande équipe, il faudra élargir vos compétences et suivre une spécialisation en suivant un cursus pour avoir un Brevet professionnel équipements sanitaires et génie climatique ou une mention complémentaire.

pourquoi-et-comment-devient-on-plombier

Après ces études, le futur plombier peut encore aller plus loin pour avoir un BTS fluides énergie environnement option génie sanitaire et thermique. C’est souvent le type de diplôme que recherchent les employeurs. Il pourra alors intégrer le monde professionnel en devenant un plombier chauffagiste, un plombier sanitaire ou un ouvrier professionnel niveau II en installation thermique, en plomberie chauffage ou en équipements techniques du bâtiment.

A découvrir également – Comment poser un évier à encastrer

L’importance de l’expérience pour un plombier

Même si vous avez acquis les compétences techniques lors des formations, vous devez être patient pour acquérir de l’expérience. C’est ce qui fera de vous un plombier compétent. Ce sera avec les différentes interventions que vous pourrez mieux vous familiariser avec les matériaux idéaux pour les fluides, la thermique et l’hydraulique. Un plombier compétent devra également apprendre à maîtriser les plans, les schémas et les fiches techniques, car s’il est désigné en tant que chef d’équipe, ce sera à lui qu’on confiera la réalisation de ceux-ci. Avec quelques années d’expérience, il ne sera plus un simple plombier, mais il peut prétendre au poste de conducteur de travaux, de monteur en installation thermique, de chef de chantier, de plombier zingueur, de contremaître ou de technicien de chantier en plomberie. Il ne faut pas non plus oublier que le secteur de la plomberie connaît une évolution. Il devra alors travailler pour s’adapter au développement des énergies renouvelables.

Dossier – Comment installer et gérer un adoucisseur d’eau ?

Les quelques contraintes et exigences du métier

Un plombier devrait avoir une très bonne condition physique. Pour mener à bien son travail, il pourrait parfois être obligé à transporter de lourdes charges ou à se mettre dans des postures inconfortables. C’est aussi un travail qui demande une grande disponibilité et une grande mobilité. Si votre client qui se trouve à l’autre bout de la ville vous appelle la nuit pour une intervention d’urgence, il ne serait pas très professionnel de votre part de refuser. Vous devez être toujours prêt à intervenir de jour comme de nuit, les jours ouvrables comme les jours fériés et les week-ends.

Lire également – Les métiers qui recrutent en France en 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code