Freelance : le terme qui révolutionne le monde du travail de demain

L’arrivée de l’informatique dans notre vie a complètement bouleversé le monde. Elle permet aux consommateurs d’accéder à des produits ou des services sans devoir se déplacer. Elle permet aux entreprises d’y trouver des travailleurs compétents et qualifient. Elle permet aux marques de se lancer et de se faire connaître. Elle permet aux professionnels d’y trouver de nouveaux projets innovants et des experts qualifiés pour les mener à bien. En d’autres termes, tout peut, aujourd’hui se trouver sur Internet et cela, les travailleurs ayant un savoir-faire recherché l’ont bien compris. Ces travailleurs, on les appelle les « freelances ».

L’informatique restructure les entreprises

De nos jours, les entreprises doivent adapter leur système de management à l’essor des technologies. L’ère n’est plus aux politiques productivistes d’antan et les structures pyramidales commencent à disparaître du monde du travail. Ces organisations qui ont, depuis toujours, fait évoluer le monde laisse place aux structures en réseau puisque tous les bons agents sont aujourd’hui émancipés. On les qualifie de « free agent » parce qu’ils travaillent pour leur compte et pour ceux qui peuvent mieux les payer sans les sur-exploiter.

Un phénomène qui grandit

L’informatique a fait son entrée en 1980. Dès la fin du 20e siècle, l’industrie aéronautique et automobile ont fait appel à des sous-traitants pour le besoin de certains de leur projet.

En 2006, les Etats-Unis furent qualifiés de « Free Agent Nation » puisqu’ils regroupent alors plus de travailleurs indépendants que de syndiqués au sein de leurs industries.

Parallèlement en France, on enregistre plus de 4 millions de free agents lesquels ont choisi de travailler en indépendant et qui comptent continuer ainsi dans l’avenir.

Et contrairement à ce que l’on pense, les jeunes générations ne sont pas les seules à être concernées par le travail en freelance, mais cela touche toutes les tranches d’âge. Dès lors qu’un travailleur a une certaine connaissance ou savoir-faire cher à une entreprise, il peut décider de se retirer du jeu pour se mettre à son compte. Attention toutefois, connaissance et savoir-faire sont indispensables pour se lancer dans l’aventure.

 

Freelance

Les freelances, l’avenir de demain

Parce que beaucoup d’agents savent que leur connaissance est leur atout principal, ils quittent les grosses structures pour se mettre à leur compte. Une manière de gagner leur vie avec plus d’autonomie et qui donne, en plus, du sens à leur travail.

Leur connaissance et savoir-faire se vendent aux plus offrants, mais il n’est pas toujours question d’argent. Ils sélectionnent soigneusement leurs partenaires afin de trouver le bon projet qui peuvent les valoriser. Parmi leurs clients, on peut retrouver leur ancienne entreprise ou des concurrents. Il n’y a pas de règle à respecter puisqu’ils sont libres de choisir leur futur « partenaire » (et non plus patron), selon leurs propres critères de sélection. Les termes du contrat se font entre « associés » (et non plus entre employeur et employé) ce qui change beaucoup de choses. On parle alors de « sous-traitants » lesquels ont des savoir-faire clés, très recherchés par les entreprises.

Avec tous ces talents « hors-les-murs », les employeurs d’aujourd’hui doivent tisser un réseau de sous-traitants qualifiés pour innover et rester compétitif. Et parce que les meilleurs d’entre eux sont très demandés, il faut agir vite et chercher, en permanence, ces freelances qui ont les connaissances indispensables pour faire évoluer la boîte.

Le petit bémol c’est que ces travailleurs sont difficiles à trouver, mais ils ne manquent jamais de travail. En effet, ils n’ont pas forcément besoin d’une vitrine en ligne pour trouver de nouveaux projets. Ce que les entreprises peuvent faire c’est de s’adresser aux plateformes B-to-B qui elles, savent où trouver les bons sous-traitants.

Les plateformes B-to-B ont le vent en poupe

Ces plateformes sont une autre forme de travail en freelance. Ils permettent aux entreprises et experts indépendants d’entrer en relation. Il y en a de plus en plus sur Internet et cela concerne tous les secteurs d’activités. Les professionnels n’ont plus qu’à trouver les meilleurs sites pour trouver des travailleurs aptes à remplir leur demande rapidement.

Passer par de telles plateformes est souvent indispensable parce que les freelances proprement dit, ne s’y trouvent pas. Ce sont les plateformes qui les contactent lorsqu’une offre tombe.

Cela implique un nouveau choix à faire : trouver les sites qui peuvent vous mettre en contact avec de vrais experts.

Ainsi, même s’il est facile de trouver une plateforme B-to-B sur le web, il ne faut jamais perdre de vue la qualité des services proposés.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *