Qu’appelle-t-on entretien de carrière ?

Qu’appelle-t-on entretien de carrière ?

Pour donner à chaque salarié l’opportunité de choisir leur avenir professionnel, des entretiens organisés par les responsables des ressources humaines sont organisés. On les appelle entretiens de carrière ou entretiens professionnels. Différents des entretiens annuels d’évaluation, retrouvez à la suite ses objectifs et surtout quelques conseils pour bien s’y préparer.

En quoi consiste l’entretien de carrière ?

Un entretien de carrière vise à accompagner le salarié à se projeter dans l’avenir pour qu’il puisse définir ses perspectives d’évolution dans sa vie professionnelle. Le but est de faire un état général des compétences qu’il a acquis depuis le début de sa carrière et de maintenir son employabilité. Une fois les perspectives d’avenir établies, l’employeur et le salarié identifient ensemble les besoins en formation à planifier.

Même si le salarié sera accompagné durant l’entretien, une bonne préparation entretien de carrière est conseillée. Généralement, vous serez prévenu un mois avant la date de l’entretien. Cela vous laisse le temps de préparer vos réponses aux éventuelles questions qui vous seront posées. Prenez aussi le temps de réfléchir mûrement à ce que vous souhaitez faire pour pouvoir exposer vos projets à vos employeurs le jour venu.

Pourquoi faire un entretien de carrière ?

Pourquoi faire un entretien de carrière ?

L’entretien professionnel apporte des avantages aussi bien aux employeurs qu’aux salariés. Pour les salariés, on sait déjà que c’est un moyen pour :

  • évoluer au sein de l’entreprise
  • obtenir une promotion
  • accéder au poste qui répond au mieux à leurs qualifications et compétences
  • communiquer aux employeurs leurs ambitions, leurs envies et leur projet d’avenir
  • accéder à une formation

En gros, l’entretien de carrière est une grande opportunité pour les salariés de prendre un nouveau tournant dans leur carrière professionnelle. Ils peuvent changer de poste, demander une affectation, demander à travailler en freelance, changer de département …

Du côté des employeurs, c’est un moyen de communication qui permet de :

  • avoir un feed-back sur le ressenti des employés qui travaillent pour l’entreprise
  • connaître les ambitions de chaque salarié
  • établir un plan de formation
  • présenter aux salariés les derniers développements de l’entreprise
  • exposer aux salariés la stratégie de développement pour les années à venir
  • faire un audit sur les compétences et les aptitudes de chaque salarié afin de détecter les talents à promouvoir et les salariés avec lesquels il faut cesser de travailler

Pour les employeurs, les entretiens de carrière permettent d’instaurer une meilleure relation de travail avec les salariés.

L’entretien de carrière est-il obligatoire ?

Contrairement à l’entretien annuel d’évaluation, l’entretien de carrière est obligatoire. L’obligation a été instaurée par la loi sur la réforme de la formation professionnelle du 1er janvier 2015 laquelle a été renforcée par la loi n°2018-771 du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel.

Tous les salariés ayant plus de deux ans d’ancienneté doivent passer cet entretien et ce, quel que soit son poste, son contrat au sein de la boîte (CDI, CDD, travail temporaire …) et son temps de travail (à plein temps ou à temps partiel).

Aussi, quelle que soit la taille de l’entreprise et quel que soit son secteur d’activités, ces entretiens doivent être planifiés.

D’ailleurs, toujours en termes d’obligation légale, l’entreprise doit faire un état des lieux tous les six ans. Le but est de s’assurer que les entretiens professionnels bisannuels ont bien eu lieu et que suite à ces rendez-vous, les actions établies ont été réalisées. Au cours des six dernières années, il faut donc que chaque salarié ait bénéficié d’au moins deux mesures d’évolution comme une augmentation de salaire, une formation, l’obtention d’une certification professionnelle …

Quand doit-on faire un entretien de carrière ?

Normalement, l’entretien de carrière doit avoir lieu tous les deux ans, d’abord à compter de l’entrée dans l’entreprise, puis à compter de l’entretien précédent. La planification des entretiens peut émaner de l’employeur seul ou d’une décision collective. Il est alors possible d’établir une périodicité.

Dans le cas des salariés qui reprennent leur travail après une période d’interruption plus ou moins longue (congé sabbatique, congé de maternité, arrêt maladie de plus de six mois, congé de proche aidant, période de mobilité volontaire sécurisée …), l’entretien professionnel doit être proposé systématiquement avant la reprise de poste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code