Recettes de grand-mère pour les punaises de lit

5/5 - (1 vote)

Rien qu’à entendre leur nom, les victimes frissonnent ! De toute évidence, les punaises de lit n’ont pas fini de faire des ravages. Heureusement, il existe des solutions pour lutter contre leur invasion, en optant pour des méthodes naturelles. Les punaises de lit ayant existé depuis des décennies, nos grand-mères ont réussi à venir à bout des bestioles via des produits naturels mais efficaces.

La terre de Diatomée

Fortement mortel pour les punaises de lit, la terre de Diatomée est une poudre naturelle obtenue via des algues fossilisées. Se présentant comme un insecticide efficace, il suffit d’en disposer sur le passage ou le foyer des bestioles pour les tuer. Cette opération est à répéter autant de fois en 5 à 15 jours.

Autre alternative, remplir un récipient de cette poudre et le déposer au pied du lit. Cela agit comme répulsif à punaise de lit.

 

Les huiles essentielles

Il est possible de préparer un répulsif à punaises de lit fait maison avec les bonnes huiles. Pour un mélange à base de 4 tasses d’eau, il faut ajouter :

  • 2 cuillères à soupe d’huile de neem ;
  • 25 gouttes d’huile de clous de girofle ;
  • 12 gouttes d’huile de menthe poivrée ;
  • 25 gouttes d’huile de citronnelle.

A l’utilisation, il suffit de mettre le tout dans un vaporisateur et d’en asperger toute la maison.

Pour un autre mélange, il faudra diluer le jus de 2 citrons dans 1,5 litre d’eau et y ajouter 2 cuillères à soupe d’huile de lavande. Cette solution est à vaporiser dans les endroits susceptibles d’abriter des punaises de lit.

 

La vaseline

La vaseline sert de rempart entre le lit et les punaises de lit. Une fois enduite sur le pied du lit, la vaseline se transforme en piège pour insecte. Attention, il n’est pas recommandé de coller le lit au mur, ce qui facilitera l’accès des bestioles au matelas.

Pour le nettoyage, du papier absorbant fera l’affaire.

 

Du pyrèthre

Comme la poudre de Diatomée, le pyrèthre est une poudre naturelle. Elle est obtenue via l’extraction des fleurs séchées du chrysanthème de Dalmatie. Sa particularité ? Elle agit immédiatement sur le système nerveux des insectes. Cerise sur le gâteau, elle neutralise même les femelles des moustiques, pour qu’elles ne piquent plus.

Il suffit d’en saupoudrer autour du lit et dans les endroits susceptibles d’abriter les bestioles.

 

Des clous de girofle

L’odeur de girofle est incommodante pour certains insectes, dont les punaises de lit. Il suffit de laisser traîner cet épice partout dans la maison et le tour est joué !

 

L’alcool isopropylique

Aussi appelé isopropanol, l’alcool isopropylique a la particularité d’être extrêmement acide. Les punaises de lit ne supportent ni son odeur ni son contact.

Pour atteindre facilement les zones infestées, il faudra verser ce produit dans un vaporisateur. Attention toutefois, il est nécessaire de bien aérer la chambre, surtout la nuit. Cette opération est à répéter pendant 7 jours.

 

Un mélange à titre préventif

En guise de prévention, dans 500 ml d’eau seront dilués :

  • 2 cuillères à soupe de lessive en poudre ;
  • 2 cuillères à soupe de désinfectant.

Il suffit ensuite de vaporiser les zones à risques comme le lit, le canapé ou encore le tapis. A savoir que ce mélange ne présente aucun risque pour l’être humain.

 

Punaises de lit : les bons gestes

Outre les traitements naturels, certains gestes peuvent venir à bout des punaises de lit.

 

Passer l’aspirateur dans tous les recoins

Lors d’une invasion de punaises de lit, il est recommandé d’aspirer tous les coins de la maison, sans oublier le matelas, le sommier et tous les sols. Il faudra particulièrement insister sur les tapis, les joints de parquet et les moquettes.

Une fois le nettoyage achevé, il convient de fermer hermétiquement le sac et de le jeter immédiatement à l’extérieur.

 

Laver les textiles de maison et les vêtements

Il est conseillé de laver tous les linges de maison en machine à 60°C. Pour les textiles qui ne supportent pas une telle chaleur, mieux vaut les placer au congélateur à -20°C, sur une durée de 2 à 5 jours. Quant aux tissus très sensibles, il suffit de les repasser directement.

Une autre alternative serait de nettoyer à la vapeur, soit 110°C ou à 180°C. Cette méthode s’avère particulièrement efficace car les punaises de lit ne résistent pas à de fortes températures.  En outre, la vapeur a l’avantage de pouvoir se répandre rapidement partout.

 

Remplacer les meubles contaminés

Après une séance de nettoyage, il n’est pas rare que certains meubles ne soient pas définitivement débarrassés de punaises. La solution serait alors de les rapporter à la déchetterie, pour destruction immédiate.

Attention, il est interdit de les laisser à la rue, au risque de contaminer tout le quartier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code