Se tourner vers les maisons en kit pour économiser

Se tourner vers les maisons en kit pour économiser

Dans les années 90, le manque de logements en Suède incite à la conception d’habitations de fabrication rapide et à coûts abordables. Il s’agit du concept de maison en kit, répandu promptement dans les pays nordiques tels que la Norvège, le Danemark et la Finlande.

Maison en kit : de quoi s’agit-il ?

Également connue sous la dénomination « maison préfabriquée », la maison en kit est construite avec des modules déjà fabriqués et découpés en usine. Elle s’érige suite à l’assemblage minutieux de différents éléments composant le bâtiment. Cela inclut la charpente, les murs, la toiture, les cloisons et les ouvertures.

Beaucoup confondent la maison en kit avec l’auto-construction. Pourtant, la notion d’auto-construction implique que le maître d’ouvrage prenne en main tous les travaux à réaliser sur son propre bâtiment du début jusqu’à la fin. Tandis que la maison en kit consiste à assembler des modules préfabriqués, que ce soit par des professionnels engagés ou par le propriétaire lui-même.

Procédé de fabrication de la maison en kit

Comme avec tout type de bâtiment, le projet de construction d’une maison modulaire commence par la réalisation d’un plan. Pour cette première étape, vous pouvez faire appel à un architecte ou l’établir vous-même si cette tâche est dans vos cordes. Il faut ensuite déterminer les artisans qui vont œuvrer dans l’assemblage. Ici encore, vous avez le choix entre le recours à des experts ou vous confier à vos talents. Il est quand même à noter que l’intervention des spécialistes permet d’éviter les erreurs éventuelles.

Une fois décidé, vous pouvez commander les modules nécessaires en fonction du plan de votre maison. En même temps, occupez-vous des démarches nécessaires pour obtenir le permis de construire venant des autorités administratives. Il faut vous informer sur toutes les déclarations à réaliser et les règlements à observer.

Avant l’arrivée des modules commandés, les constructeurs se chargent déjà des travaux de terrassement, des fondations et d’autres tâches préalables. Ainsi, dès la livraison des éléments préfabriqués, vous pouvez procéder sur-le-champ à l’assemblage. Le second œuvre et les finitions tels que le carrelage, la peinture, les travaux de plomberie terminent les travaux de construction.

Différences entre maison traditionnelle et maison en kit

Si la construction classique a longtemps été le principal mode de fabrication des logements, la maison en kit commence à la rivaliser. La différence est de taille entre chaque procédé qui présente tous les deux des avantages et des inconvénients.

De son côté, la maison traditionnelle se distingue généralement par sa résistance à l’humidité et aux intempéries. Des briques, du ciment, du béton ou du parpaing servent à sa construction. Ces matériaux existent en abondance sur le marché. De plus, le choix de l’architecture laisse plus de liberté aux propriétaires de maisons classiques. Mais le délai de construction prend plus de temps et le coût tend à grimper facilement.

Pour sa part, la maison préfabriquée ne nécessite pas de gros œuvres en béton, mais se limite à l’assemblage des modules construits en usine. Elle peut être érigée avec de l’ossature en métal ou en bois, selon vos préférences.

Quels avantages les maisons en kit procurent-elles ?

Le prix reste le principal atout des maisons préfabriquées. Ce type de construction coûte 20 à 30 % de moins qu’un modèle classique. En France, vous pouvez profiter d’une maison en kit à ossature en bois avec moins de 800 euros le mètre carré. Si vous disposez du savoir-faire nécessaire pour l’assemblage des modules, vous y réalisez également une grande économie sur le prix des mains d’œuvre.

Beaucoup choisissent aussi la maison modulaire pour sa rapidité de construction. Comme les divers éléments sont préfabriqués en usine, le montage prend moins de temps. Vous pouvez compter en moyenne trois mois pour construire votre maison en kit.

Quelles sont ses principales limites ?

Comme la maison préfabriquée a la réputation de craindre les fuites d’eau, vous devez y faire attention afin de ne pas regretter vos choix après quelques années. Lorsque quelques erreurs et fautes d’inattention ont eu lieu pendant l’assemblage, la forte pluie peut s’infiltrer entre les ossatures en bois.

Par ailleurs, si vous manquez de comparer les formules offertes par les divers fournisseurs et professionnels de montage, le coût final pourrait largement dépasser vos prévisions. Il faut également prendre en compte le coût de transport des modules de l’usine à votre terrain.

Opter pour la maison passive en kit afin de mieux économiser

Sachez qu’il est possible d’allier logement passif et maison en kit. Apparu en 1988, le concept de maison passive vise une consommation infime d’énergie dans l’habitation. La ventilation, le système d’isolation thermique et la contribution de l’énergie solaire concourent à cette minimisation des dépenses électriques.

Pour bénéficier de la certification de maison passive, le logement doit enregistrer une consommation annuelle en chauffage inférieure à 15 kWh/m². La dépense d’énergie primaire ne dépasse pas les 120 kWh/m² et les ouvertures sont bien étanches à l’air.

A lire – Quelques astuces faciles pour économiser de l’énergie

En assemblant les différents modules spécifiques venant des usines, vous pouvez obtenir une maison passive en kit. Le coût excède celui de la construction traditionnelle, mais vous économisez à long terme sur vos factures électriques.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code