Faire son jogging durant le confinement : oui, mais comment ?

Faire son jogging durant le confinement : oui, mais comment ?

A cause du confinement, notre vie est en suspend. Pas d’école pour les enfants, pas de travail pour les grands, pas de dîner au restaurant et aucune sortie sans autorisation. Cette autorisation est exigée pour tout déplacement à l’extérieur de la maison y compris lorsque vous faites votre footing. Malgré le confinement, faire son jogging reste effectivement possible, mais tâchez de ne plus refaire les mêmes erreurs. Voici ce qu’il faut retenir.

Le jogging autorisé

Coronavirus : quelles sont les règles pour faire son jogging
Coronavirus : quelles sont les règles pour faire son jogging

A cause du Coronavirus, nous sommes tous contraints de rester à la maison. Ceux qui peuvent basculer en télétravail peuvent continuer à travailler depuis leur domicile tandis que ceux contraints de fermer leurs commerces ne peuvent que prendre leur mal en patience. En marge, il y a les travailleurs qui doivent sortir de chez eux pour assurer un service minimum sur leur lieu de travail lorsque cela est essentiel à la vie de la nation.

De ce fait, même en pleine période de confinement, il y a des sorties que l’on ne peut interdire. A part ceux qui ne peuvent faire du télétravail, il y a les gens qui doivent aller à la pharmacie, acheter à manger, aller voir un médecin et pratiquer un peu d’activités physiques. C’est sur ce dernier point que nous tenons à apporter des précisions puisque l’autorisation est tellement floue que les citoyens l’appliquent tel un blanc seing.

Lundi 16 mars, le Président de la République, Emmanuel Macron a bien précisé dans son discours qu’il reste possible de faire un peu d’activité physique durant la période de confinement. Ainsi, aux autres trajets autorisés à l’extérieur, il a ajouté la possibilité de faire son footing. Il a toutefois accompagné cette liberté de certaines conditions à savoir :

  • Le coureur doit pratiquer son footing seul ;
  • Il ne doit pas aller courir pour ensuite retrouver des amis ou des proches quelque part.

Le ton était donc donné, mais au cours des jours qui ont suivi, les autorités se sont rapidement rendu compte que la mesure était appliquée n’importe comment.

Un recadrement par Édouard Philippe

Coronavirus : Les règles à respecter lors du jogging
Coronavirus : Les règles à respecter lors du jogging

Même si une dérogation pour faire un peu de sport à l’extérieur a été instaurée, force était de constater que certains ont pris cette liberté de manière abusive. Le gouvernement a donc décidé d’apporter plus de précisions à cette autorisation.

Lundi 23 mars, Édouard Philippe a profité de son passage sur TF1 pour faire le point. Il a tenu à préciser que faire du jogging à l’extérieur reste autorisé sous les conditions suivantes :

  • Le joggeur doit courir seul : il ne peut aller courir ni avec son conjoint ni avec ses enfants, même s’ils vivent sous le même toit.
  • Le coureur doit avoir une attestation dérogatoire sur lui. Il devra le présenter aux forces de l’ordre lors des contrôles.
  • Le coureur ne doit aller au-delà de 1 km autour de son domicile, une distance de 2 km étant encore tolérée.
  • La durée de la sortie doit être limitée à une heure au grand maximum.

Ces règles s’appliquent que vous viviez en ville ou à la campagne. Le gouvernement veut limiter autant que possible des incidents ou accidents qui pourraient vous arriver afin de ne pas encombrer le 15. La ligne doit être libérée pour les appels les plus urgents, notamment ceux concernant le COVID-19.

A lire :

Obligation de courir en solo

Lorsqu’on fait du sport, les gouttelettes de sueur sont inévitables. La transpiration ne peut donc être évitée lorsqu’on fait son jogging or, si vous êtes contaminé et que votre sueur entre en contact avec la personne qui court avec vous, la contamination est garantie.

Et si vous sortez pour courir et que vous vous apercevez que d’autres ont eu la même idée au même moment, tâchez toujours de respecter une distance d’au moins 1, 50 m entre vous et les autres. Même si le virus ne peut pas se transmettre par l’air, le joggeur devant vous va laisser tomber de la sueur dans l’air. Si vous vous trouvez trop proche de lui, la contamination est inévitable. Il suffit seulement d’un contact de quelques minutes pour que la transmission se fasse entre deux personnes. L’idéal donc c’est de choisir un itinéraire de jogging où il y a très peu de monde.

Et puisqu’on parle de sueur, il est conseillé de s’éloigner de toute personne qui transpire. Retenez que le virus adore les milieux humides donc il va rester en vie plus longtemps sur les vêtements dans lesquels on a transpiré. Que ce soit dehors ou à la maison, la transpiration est à éviter quand on se trouve avec d’autres personnes.

L’attestation dérogatoire obligatoire

Confinement : L’attestation dérogatoire obligatoire
Confinement : L’attestation dérogatoire obligatoire pour sortir

Cette attestation est obligatoire pour tous ceux qui doivent sortir dehors que ce soit pour aller au travail, acheter des denrées alimentaires ou faire du sport. Pour en obtenir, il faut vous rendre sur le site du Ministère de l’Intérieur pour télécharger le document. Il s’agit en réalité d’une déclaration sur l’honneur dans lequel vous devez mentionner votre nom, votre date de naissance et votre adresse. Vous devez ensuite choisir l’un des motifs de sortie proposés et signer le document.

Pour faire du sport à l’extérieur, vous devez cocher sur la case se référant à « déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie. »

Il faut préciser que vous n’êtes pas obligé de télécharger le document sur version papier. Vous pouvez juste conserver la version PDF sur votre téléphone et c’est celle-ci que vous montrerez à la police durant les contrôles. Une autre possibilité est également envisageable, rédiger l’attestation sur papier libre. Votre seule obligation sera de l’avoir sur vous pour chaque sortie.

Sans ce précieux document, vous êtes passible d’une amende de 135 euros en cas d’infraction. Si vous récidivez dans les 15 jours qui suivent cette première infraction, l’amende peut grimper à 1 500 euros. Et si vous enchaînez quatre violations sur une période de 30 jours, l’amende augmentera à 3 700 euros avec une peine de prison de six mois.

Interdiction de trop s’éloigner

Ce n’est pas parce que le jogging extérieur est autorisé que vous allez faire un 10 km d’affilé. Bien sûr, avec le confinement, partir loin est très tentant, mais vous devez vous limiter à 1 km, voire 2 au maximum.

Édouard Philippe tient à rappeler qu’en est encore en confinement donc interdiction de trop s’éloigner sauf motif bien valable. Restez donc dans les environs de votre maison.

Lire aussi :

Une heure de footing au max

La dernière condition à respecter est de ne pas rester dehors plus d’une heure pour faire son jogging. Tâchez donc d’être revenu à la maison dans les délais pour ne pas trop vous exposer.

Et avec cette condition, il est bon de préciser qu’une personne ne peut sortir courir plus d’une fois par jour et vous devez respecter les couvre-feux instaurés.

Et à part le jogging, quelles activités physiques sont autorisées durant ces sorties ?

La mesure parle globalement d’activité physique. Cela suppose que vous pouvez pratiquer d’autres sports, mais attention, pas de sport collectif où les contacts sont inévitables. Vous pouvez ainsi faire de la marche, du yoga en solo dans le parc, quelques étirements en solo …

Ce terme se réfère aussi aux promenades qu’on fait avec les animaux domestiques. Quant aux promenades que l’on souhaiterait faire en famille et donc avec les enfants, cela est possible, mais attention, seuls les adultes confinés avec eux peuvent accompagner les enfants. Ces derniers pourront rouler à trottinette ou à vélo, mais leurs accompagnateurs doivent marcher.

Que ce soit yoga, footing, promenade ou sortie d’animaux domestiques, les règles citées ci-dessus sont obligatoires.

Le sport à domicile serait l’idéal

On comprend aisément le besoin de chacun de sortir un peu pour déstresser, mais l’idéal reste quand même de faire du sport à la maison. Une petite séance de fitness en suivant un DVD sur l’écran, une petite séance de jogging si vous avez un tapis de course à la maison, quelques sauts à la corde dans le jardin, des étirements sur le balcon … les possibilités sont nombreuses.

On recommande toutefois aux personnes contaminées et en quarantaine à la maison de ne pas trop en faire à cause de la transpiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code