Le régime militaire : perdre 4 kilos en une semaine

Le régime militaire : perdre 4 kilos en une semaine

Lorsqu’on choisit sa diète minceur, on se base sur sa durée et le nombre de poids qu’on peut perdre sur celle-ci. Le régime militaire est un de ceux qui promettent une importante perte pondérale en un court laps de temps, plus précisément quatre kilos en une semaine. Si c’est la théorie, qu’en est-il de la pratique ? Est-il vraiment possible d’atteindre cet objectif ? On fait le point sur le régime minceur militaire.

Le régime militaire : kesako ?

« Régime militaire » est l’appellation courante qu’on utilise pour cette diète, mais elle est également surnommée le régime alimentaire de trois jours, le régime de la marine ou le régime de l’armée. Rassurez-vous que cette appellation ne fait référence à aucune affiliation à une institution militaire ou gouvernementale. Cependant, on dit qu’elle a été conçue par des nutritionnistes de l’armée américaine. Le régime militaire est classé parmi les régimes hypocaloriques, autrement dit, il est basé sur les repas à une faible teneur en calories. Il promet une perte de poids rapide allant jusqu’à 4,5 kilos en une semaine.

Lire aussi : Les bonnes pratiques pour faire du bon pain sans gluten

Le principe de fonctionnement du régime militaire

Le régime militaire : perdre 4 kilos en une semaine

Cette diète s’étale sur une semaine et sur cette période, on a deux phases. Sur les trois premiers jours, vous ne pourrez manger que des repas à faible teneur calorique et cette condition s’applique pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner. Vous devez vous arranger à ce que vos trois repas font entre 1100 et 1400 calories au total. Vous n’aurez pas non plus droit à des collations entre ces repas. La seconde phase sur les quatre jours suivants est la période de congé. Sur celle-ci, vous devez vous arranger à avoir une alimentation saine tout en faisant attention aux calories qui sont dans votre assiette. Les restrictions seront plus souples sur ces quatre jours. Au bout de ces sept jours, votre poids sur la balance devrait diminuer, mais il se peut que vous n’ayez pas encore atteint le poids idéal. Dans cas, vous pouvez répéter le régime.

Il est également conseillé de faire du sport pour accélérer la perte pondérale. Découvrir comment faire son jogging durant le confinement.

Le menu type pour le régime militaire

Sur les trois premiers jours de cette diète, vous devez réduire le nombre de calories pour vos trois repas d’une journée à 1400 calories. Le premier jour, vous pouvez avoir au petit-déjeuner une tranche de pain grillé avec une ou deux cuillerées à soupe de beurre d’arachide et une moitié de pamplemousse. En boisson matinale, vous pouvez vous permettre une tasse de thé ou de café. A midi pour ce J1, vous devez vous limiter à une tranche de pain grillé, une demi-tasse de thon et encore une tasse de café ou de thé. Le soir, calmez votre faim avec une portion de 85 gr de viande, une coupe de haricots verts, une petite pomme, une petite banane et une tasse de glace à la vanille. Pour ce menu du jour 1, on est à 1400 calories, mais il est encore possible de réduire ce nombre de calories à 1200 avec ce menu du jour 2 proposé ci-après.
Le matin, mangez une tranche de pain grillé avec un œuf dur et une demi-banane et éventuellement une tasse de thé ou de café. A midi, l’œuf dur sera encore au rendez-vous, mais il sera complété par une tasse de fromage cottage, cinq craquelins salés et une tasse de café ou de thé. Pour le soir, vous pourrez avoir deux hot-dogs sans pain, une demi-tasse de carottes et une demi-tasse de brocoli, une demi-banane et une demi-tasse de glace à la vanille.

Le régime militaire : perdre 4 kilos en une semaine
Pour le troisième jour, préparez pour votre petit-déjeuner cinq tartines au sarrasin avec quatre cuillères de fromage blanc, une pomme et une tasse de café ou de thé. A midi, limitez-vous à une tranche de toast grillé, un oeuf dur et une tasse de café ou de thé. Le soir, vous pouvez prendre un bol de thon en miettes, une demi-banane et une tasse de fromage blanc. Lorsque vous faites le décompte du nombre de calories, pour le thé ou le café, pour que la boisson soit hypocalorique, vous ne devez ajouter ni sucre ni crème. Ces trois premiers jours ne seront pas faciles, mais vous devez tenir. Si une petite faim vient vous guetter, buvez de l’eau ou du thé.
Sur les quatre jours restants, vous pouvez pousser le nombre de calories à 1500 par jour. Ceci vous permettra d’ajouter des collations entre les repas ou de prendre certains aliments. Vous devez tout de même faire attention à la quantité, car un gramme en plus, c’est déjà une bonne dose de calories.

Le régime militaire : est-il efficace ?

Le régime militaire est une diète hypocalorique : avec cette restriction sévère des calories, il n’y a aucune raison que vous ne perdez pas de poids. Cependant, il faut comprendre que chaque organisme est différent et le nombre de poids perdu ne sera pas la même chez les personnes qui ont suivi le régime. Il se peut que vous n’arriviez pas aux 4,5 kilos perdus en une semaine. Vous serez donc obligé d’étaler le régime miliaire sur deux ou trois semaines pour arriver à votre poids « objectif ». Avec cette diète, vous allez pouvoir perdre du poids rapidement, mais une fois que vous arrêtiez aussi, il y a ce risque que vous en preniez rapidement et ce, plus de kilos que vous avez perdus. Si vous voulez éviter l’effet yo-yo, vous devez revoir votre alimentation pour qu’elle soit saine et équilibrée et vous adonner à la pratique d’une activité sportive.

Lire également : Comment choisir un vélo de randonnée ?

Les risques avec le régime militaire

Comme tout autre régime hypocalorique, le régime militaire peut entraîner des carences, surtout si vous l’étalez sur plusieurs semaines. Avec cette restriction, on n’apporte pas forcément à l’organisme ses besoins, notamment les besoins en fibres. Sur le court terme, ceci peut entraîner une constipation, mais sur le long terme, vous pouvez être exposé à des maladies coronariennes. Avec le peu d’aliments autorisés sur les trois jours, vous pouvez aussi tomber dans la malnutrition. L’effet yo-yo n’est pas non plus bon pour la santé, car il peut affaiblir le système immunitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code