La voiture électrique : ce qu’il faut savoir

La voiture électrique : ce qu’il faut savoir

Rating: 5.0/5. From 1 vote.
Please wait...
(Dernière mise à jour : 16 août 2018)

Depuis 2016, la voiture électrique ne cesse d’évoluer et de faire sensation auprès des consommateurs. Parmi ces derniers, certains ont déjà pris leur décision : ce sera l’électrique ou rien tandis que d’autres hésitent encore à sauter le pas. Il faut dire que même si ce véhicule écologique est plus qu’intéressant, cela implique quand même quelques changements. Pour ne pas se retrouver désorienté, voici ce qu’il faut savoir à son sujet.

L’hybride n’est pas l’électrique

La voiture électrique

Avant de faire votre choix, il faut d’abord savoir distinguer la voiture hybride de la voiture électrique.

  • L’hybride allie un moteur à essence ou diesel à une batterie électrique. Cette dernière se recharge automatiquement quand le véhicule freine ou se retrouve en phase de décélération. En-deçà d’une certaine vitesse, c’est l’énergie électrique qui fait avancer la voiture et au-delà d’une vitesse seuil, le moteur à essence ou diesel prend le relais et la voiture fonctionne alors telle un modèle classique. Si la partie électrique n’est pas à recharger, le réservoir devra toujours afficher un bon niveau de carburant
  • L’électrique, quant à elle, est seulement pourvue d’un moteur électrique et d’une batterie électrique. Ce sont ces derniers qui vont lui permettre d’avancer et ce, quelle que soit la vitesse à laquelle elle roule. Elle n’utilise aucune forme de carburant et est d’ailleurs dépourvue d’un réservoir. Chargée totalement, la batterie lui permet de rouler sur plusieurs centaines de kilomètres, mais lorsque le niveau de batterie commence à baisser, il faudra penser à la recharger sur un réseau électrique à la maison, au bureau ou encore sur une borne publique généralement en accès libre

Quand on parle de voiture électrique, l’hybride, même si ne fonctionne pas totalement à l’électricité, fait quand même partie de cette catégorie. D’ailleurs, à part elle et la 100 % électrique, on retrouve d’autres modèles peu courantes, mais bel et bien existantes tels que la voiture hydrogène, la voiture hybride rechargeable ou encore la voiture dotée d’un moteur électrique à prolongateur d’autonomie thermique.

L’hydrogène est équipée d’une grosse pile que l’on doit recharger avec du gaz à hydrogène. C’est ce dernier qui va ensuite produire de l’électricité et rejeter de l’eau.

L’hydride rechargeable fonctionne, quant à elle, comme l’hybride classique à la seule différence que sa batterie peut être rechargée.

En ce qui concerne le véhicule pourvu d’un moteur électrique à prolongateur d’autonomie thermique, il se compose d’un système à carburant, mais ce dernier a pour seul objectif d’alimenter la batterie électrique.

Cela signifie qu’en matière de choix, vous avez déjà différentes options pour passer du polluant moteur thermique à l’écologique moteur électrique.

Lire aussi – Les enjeux du transport d’œuvre d’art

Quelle marque de voiture électrique choisir ?

voiture électrique

Nombreuses sont aujourd’hui les constructeurs automobiles qui proposent des modèles électriques. Avec un marché aussi dynamique, ces derniers ne pouvaient évidemment pas ne pas se lancer dans l’aventure et ils ont eu raison, car si les ventes se sont chiffrées à 6 000 véhicules en 2012, elles ont atteint les 25 000 en 2017. La croissance est donc énorme même si, pour l’heure, les ventes enregistrées à l’échelle mondiale, ne représentent que 8 % des ventes automobiles.

Pour ce qui est de la marque à choisir, chacun a ses préférences. Pour vous donner une idée, sachez qu’il existe actuellement des voitures électriques de marque Renault, Nissan et Peugeot. En plus du côté écologique, ces constructeurs ont bien sûr veillé à garantir la performance et le design innovant de cette nouvelle gamme.

Acheter oui, mais à quel prix ?

Comme pour toute chose, le prix peut être un facteur handicapant. En ce qui concerne la voiture électrique, le prix reste bien sûr élevé, mais des aides et subventions existent toutefois pour vous aider à investir. Parmi les aides possibles, on cite :

  • Le bonus écologique :

Pensé pour ceux qui veulent acheter une voiture neuve qui émet moins de CO2, ce bonus s’élève à 27 % du prix d’achat TTC du véhicule ce qui peut vous faire bénéficier d’une réduction allant jusqu’à 6 000 €.

Pour bénéficier de cette prime, il faut présenter le justificatif d’achat ou de location de la voiture électrique neuve, le justificatif démontrant que vous détenez ledit véhicule depuis au moins six mois, le contrat de leasing d’au moins deux ans ou encore une pièce pouvant justifier que vous avez déjà parcouru 6 000 km à bord de la voiture.

  • La reprise constructeur :

Pouvant être cumulée avec le bonus écologique, cette option consiste à faire reprendre l’ancienne voiture par le constructeur en échange de l’achat d’une neuve.

  • Une assurance avantageuse :

Certaines compagnies d’assurance proposent, le plus souvent, à leurs clients roulant en voiture électrique, des tarifs plus avantageux. Il serait alors intéressant de poser la question à votre assureur  pour pouvoir faire quelques coquettes économies sur l’assurance auto.

Lire aussi – Assurance auto : conseils pour bien négocier son contrat

  • Une aide pour la mise en place d’une borne de recharge :

L’installation d’une borne de recharge est souvent nécessaire lorsqu’on achète une voiture électrique équipée d’une batterie à recharger. Etant donné que cela implique des travaux et un coût plus ou moins conséquents, une subvention peut vous être octroyée à raison de 50 %, maximum, du prix des travaux.

Lire aussi – L’automobile et le diesel

Qu’en est-il de la facture d’électricité ?

La batterie d’une voiture électrique a besoin d’au moins six heures de recharge pour être complètement pleine. En tenant, en plus, compte de la puissance nécessaire pour la recharger, il faut vous préparer à une hausse de la facture d’électricité. Rassurez-vous toutefois, vos dépenses ne seront pas décuplées, puisqu’au lieu d’acheter quotidiennement du carburant, vous aurez seulement à ajouter quelques sous sur la facture et la différence (prix carburant-hausse électricité) reste quand même avantageuse.

De plus, si votre abonnement inclut l’option « heures creuses », mieux vaut recharger la voiture durant ce créneau pour bénéficier des tarifs les plus bas.

Et comme ce véhicule a le vent en poupe, sachez que certains fournisseurs d’électricité comme EDF, Engie ou encore Total Spring, proposent, désormais, des offres spécifiques pour mieux répondre aux demandes de leurs clients possédant un véhicule électrique. Il est alors recommandé de se renseigner là-dessus pour bénéficier de tarifs préférentiels.

Quelles sont les limites de la voiture électrique ?

Quelle marque de voiture électrique choisir

Elle a beau être performante et respectueuse de l’environnement, la voiture électrique présente quand même certaines lacunes à savoir :

  • Son autonomie limitée : même si elle peut rouler sur plusieurs centaines de kilomètres, le 100 % électrique ne permet pas de voyager très loin. Elle est d’ailleurs réservée à un usage citadin, là où les conducteurs sont sûrs de trouver facilement des bornes de recharge
  • Il faut patienter quelques années pour que le retour sur investissement se fasse ressentir, car même si l’électricité coûte moins cher que le carburant, le prix du véhicule reste quand même important sans compter le coût d’installation de la borne électrique qui est facturée hors prix du véhicule
  • Sa consommation électrique peut augmenter la facture d’électricité surtout si vous avez l’habitude de recharger la batterie plusieurs fois par mois. Pour éviter cela, demandez un abonnement répondant à votre consommation

Malgré ces quelques limites et inconvénients, il faut savoir que le domaine des voitures électriques évolue rapidement surtout en termes de technologies, donc on reste quand même confiant pour l’avenir de ces véhicules.

Page 1 sur 11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *