Comment choisir son masque respiratoire ?

Comment choisir son masque respiratoire ?

(Mis à jour le: 12 mars 2019)
Comment choisir son masque respiratoire ?
4 (80%) 1 vote

Le port de masque respiratoire est indispensable dans certains lieux de travail. C’est un dispositif conçu pour protéger les voies respiratoires. Pour une protection optimale, il est important de choisir le modèle approprié à chaque situation. Voici les critères à prendre en compte.

Pour qui ?

Chaque corps de métier a un appareil respiratoire dédié. Le soudeur a un masque spécifique qui le protège des substances qu’il utilise ainsi que du crépitement du feu, le médecin a un masque spécifique pour le protéger d’éventuelles contaminations, le pompier a un masque spécifique pour le protéger de la fumée ou du gaz, les ouvriers ont des masques pour se protéger de la poussière, …

Le premier critère à retenir est donc de déterminer pour quel poste vous allez utiliser le dispositif afin de déterminer les risques auxquels vous êtes exposé.

En savoir plus sur les appareils respiratoires

Quel est le taux d’oxygène de votre lieu de travail ?

masque respiratoire

Un appareil de respiration a pour objectif de permettre aux travailleurs de respirer normalement sans être à court d’oxygène ou exposé à des substances néfastes. Avant de choisir le bon dispositif, il convient de déterminer le taux d’oxygène au sein de l’environnement dans lequel vous allez devoir travailler. En fonction de cela, diverses options s’offrent à vous :

  • Si le taux d’oxygène est supérieur à 17 % :

Dans ce cas-là, il vous faudra un masque jetable filtrant, mais à condition que le contaminant soit connu et que son odeur soit facile à reconnaître. En matière de masques filtrants, il existe divers modèles.

Lire aussi – Les équipements de protection individuelle ou EPI

Lire aussi – Travail en hauteur : conseils pour bien choisir son équipement de travail en hauteur

D’abord, vous avez les masques filtrants conçus pour vous protéger des virus, de la poussière et des particules. Ce sont les masques :

  • FFP1 : qui protège les voies respiratoires contre les poussières fines.  Cet appareil pour respirer est idéal pour les bricoleurs, les artisans, les menuisiers, …
  • FFP2 : qui protège les voies respiratoires contre les particules fines et toxiques. Ce sont les modèles idéals pour se protéger contre les virus contre la grippe, la tuberculose, …
  • FFP3 : ce modèle offre une protection optimale contre les particules très fines comme l’amiante, le plomb, … Il offre une excellente protection contre le pollen, l’amiante, la pollution, …

Ensuite, vous avez les masques filtrants conçus pour vous protéger des vapeurs et du gaz. Dans ces cas-ci, il faudra opter pour des demi-masques ou des masques complets. Pour ces deux formules, vous aurez le choix entre un modèle doté d’un système de ventilation libre ou assistée.

  • Si le taux d’oxygène est inférieur à 17 % :

Dans ce cas-là, il faudra opter pour un masque isolant. Il en va de même si le contaminant est inodore, inconnu et surtout si vous œuvrez dans un espace confiné.

Dans la gamme des masques isolants, vous avez généralement des modèles à adduction d’air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *